Catégorie: Pontos

Balkan't stop the music ! Paroles, partitions, traductions, lyrics, scores, translations, mp3, videos...

For english version, see external links

Cet aperçu des danses du Pont est tiré d'un chapitre sur le Pont du livre d'Yvonne Hunt Traditional Dance in Greek Culture.

La côte Sud-Est de la Mer Noire était peuplée par des Grecs depuis longtemps. C'est une région côtière fertile avec de hautes montagnes, de la verdure abondante, des forêts et des hauts plateaux. Le mot Pont signifie « mer » et (...) a été utilisé pour la première fois pour désigner ces Grecs vivant sur les côtes de la Mer Noire afin de les distinguer des Grecs de Cappadoce centrale. Ensuite, pendant un temps, le mot a été utilisé en tant qu'adjectif, la Cappadoce pontique ou Cappadoce maritime. (Kilpatrick 1980:53)

Bien que l'on trouve des Grecs pontiques à travers une grande partie de la Grèce aujourd'hui, il y en a une forte concentration en Macédoine où la plupart d'entre eux se sont installés en arrivant de leurs territoires en Asie Mineure. Ils se sont souvent installés dans des villages existants, mais ils ont créé beaucoup de nouveaux villages, ce qui les a sans doute aidé à conserver leurs traditions. Parfois ces villages était assez éloignés et isolés, ce qui contribua à garder encore plus leurs traditions. Kilpatric donne l'exemple suivant : Les villages pontiques en Macédoine ont été colonisés avec une attention particulière pour rompre au minimum l'organisation de la communauté. C'est pourquoi Polymilo a été colonisé par les gens de Trebizond, tandis que Tetralophos est peuplé par des familles de Matsouka. Le résultat de cette politique a été que les différences régionales qu'ils avaient développé en Turquie étaient transférées intact en Macédoine, il a donc été possible de conserver les traditions et les habitudes de travail, éducation, musique et danse. (op. cit:65)

Tandis que certaines communautés ont pu être transférées intactes, et ainsi garder leurs traditions, Giorgiádis nous donne une vue différente de ce qui se passe aujourd'hui. Dans les communautés récentes (...) les danses ont perdu une partie de leur singularité en même temps que la variété de leur rythmes s'est appauvrie. En même temps, peut-être pour rester en paix avec la modernité, elles ont accéléré. Les petites variations, courantes dans le Pont (souvent une danse variait entre deux villages voisins) ont été perdues ou uniformisées. (1991:611)

L'instrument favori des Grecs pontiaques est la Lyre ou le Kemençe. Ils ont une forme rectangulaire allongée - se référant à une forme de bouteille - et étaient traditionnellement joués en solo, pour accompagner chants et danses. Le joueur de Kemençe était placé au centre d'un cercle fermé de danseurs, souvent il dansait tout seul lui-même tout en jouant, et criant des encourageants (Capidolupo 1982:14) Il est joué en plaçant les bouts des doigts de la même manière que sur un violon.

...


Liens externes

Voir plus de liens dans l'annuaire

Sous-catégories

Cette catégorie comprend 3 sous-catégories, dont les 3 ci-dessous.

D

K

T

Articles dans la catégorie "Pontos"

Cette catégorie contient 5 pages, dont les 5 ci-dessous.

-
Boîte à outils


RSS     ATOM