Где моя любимая (Gde moja ljubimaja)

Balkan't stop the music ! Paroles, partitions, traductions, lyrics, scores, translations, mp3, videos...

Sommaire

Где моя любимая

Я спросил у ясеня, где моя любимая
Ясень не ответил мне, качая головой
Я спросил у тополя, где моя любимая
Тополь забросал меня осеннею листвой
Я спросил у осени, где моя любимая
Осень мне ответила проливным дождём
У дождя я спрашивал, где моя любимая
Долго дождик слёзы лил за моим окном.
Я спросил у месяца, где моя любимая.
Месяц скрылся в облаке. Hе ответил мне.
Я спросил у облака, где моя любимая.
Облако растаяло в небесной синеве.
Друг ты мой единственный, где моя любимая?
Ты скажи, где скрылася?Знаешь, где она?
Друг ответил преданный, друг ответил искренний:
Была тебе любимая, была тебе любимая,
Была тебе любимая, а стала мне жена.

Gde moja ljubimaja

Ja sprosil u jasenja, gde moja ljubimaja
Jasenj ne otvetil mne, kachaja golovoj
Ja sprosil u topolja, gde moja ljubimaja
Topolj zabrosal menja osenneju listvoj
Ja sprosil u oseni, gde moja ljubimaja
Osenj mne otvetila prolivnym dozhdem
U dozhdja ja sprashival, gde moja ljubimaja
Dolgo dozhdik slezy lil za moim oknom.
Ja sprosil u mesjaca, gde moja ljubimaja.
Mesjac skrylsja v oblake. He otvetil mne.
Ja sprosil u oblaka, gde moja ljubimaja.
Oblako rastajalo v nebesnoj sineve.
Drug ty moj edinstvennyj, gde moja ljubimaja?
Ty skazhi, gde skrylasja? Znaesh', gde ona?
Drug otvetil predannyj, drug otvetil iskrennij:
Byla tebe ljubimaja, byla tebe ljubimaja,
Byla tebe ljubimaja, a stala mne zhena.

Où est ma bien-aimée? (version littérale)

J'ai demandé au frêne, ou est ma bien-aimée?
Le frêne ne ma pas répondu, secouant la tête
j'ai demandé au peuplier, id.
Le peuplier m'a couvert de feuilles d'automne
J'ai demandé à l'automne, id.
L'automne m'a répondu en pleuvant a verse
A la pluie j'ai demandé, id.
Longtemps la pluie versa ses larmes contre ma fenêtre
J'ai demandé à la lune, id.
La lune s'eclipsant derrière les nuages, ne me répondit pas.
J'ai demandé aux nuages, id.
Le nuage s'est dissipé dans l'azur du ciel.
Ami, mon unique ami, où est ma bien-aimée?
Dis moi, toi, où elle s'est cachée? Sais-tu où elle est?
L'ami répondit dévoué, l'ami répondit sincère :
Tu avais une bien-aimée, tu avais une bien-aimée,
Tu avais une bien-aimée1, mais maintenant c'est ma femme.

Où est ma bien-aimée? (version chantable)

J'ai demandé au frêne2, où est donc ma bien-aimée?
Le frêne n'a pas répondu, secouant la tête
j'ai demandé3 au peuplier, où donc est ma bien-aimée?
Le peuplier m'a couvert de feuilles d'automne
J'ai demandé à l'automne, où est donc ma bien-aimée?
L'automne m'a répondu d'une pluie à verse
A la pluie j'ai demandé, où est donc ma bien-aimée?
Longtemps la pluie pleuré contre ma fenêtre
J'ai demandé à la lune, où donc est ma bien-aimée?
La lune s'est éclipsée derrièr' les nuages
J'ai demandé aux nuages, gde maya lioubimaya?
Le nuage s'est dissipé dans le ciel azur.
Oh Ami, mon seul ami, où est donc ma bien-aimée?
Dis-moi où elle s'est cachée? Sais-tu où elle est?
L'ami sincère et dévoué, l'ami sincèr' répondit :
Tu avais une bien-aimée, tu avais une bien-aimée,
Tu avais une bien-aimée, mais maintenant c'est ma femme.


notes

1) Il faut toujours répéter les choses importantes.
2) Je trouve que platane ou érable sonnerait mieux que frène. (mais le platane ne doit pas survivre en russie, alors que l'érable y pousse. on en croise d'ailleurs un dans Ёжик резиновый :-)
A propos de platane : je lis qu'il existe 3 (au moins 3?) variétés de platanes : le platane oriental, occidental, et le platane a feuil d'érables qui serait un hybride des deux premiers. or, si les deux premiers aiment la chaleur, le dernier s'adapte bien au climat nordique et on le retrouverait jusqu'à la mer baltique. bon, ça reste limite.
3) Parfois, il y a un pied de trop, qu'à cela ne tienne, en compressant un peu demandé dur 4 notes au lieu de 3 on s'en sort.

Trouvé dans le film : Ironija Sjudby (l'ironie du destin) :

Ironia Sjudby est un incontournable en russie, le scénario se déroule la veille jour de l'an, et comme pour notre Père Noël est une ordure, ce film est rediffusé chaque jour de l'an en russie.

Un gars, rond comme une loutre, est envoyé par erreur par ses copains un peu moins ivres à Saint Petersbourg. Se croyant toujours à Moscou, il prend un taxi pour rentrer chez lui. Comme par miracle, il y a une rue qui porte exactement le meme nom. Comme par miracle, les deux immeubles sont identiques et il ne remarque pas la différence (c'est le charme du communisme, tous les immeubles se ressemblent). Comme par miracle, sa clef ouvre la porte, et comme par miracle, dans cet appartement se trouve une charmante jeune femme :).

-
Boîte à outils


RSS     ATOM