Que ne suis-je la fougère ?

Balkan't stop the music ! Paroles, partitions, traductions, lyrics, scores, translations, mp3, videos...

VIDEO http://www.youtube.com/watch?v=zFyYgGJJYmk
Les tendres souhaits - Le Poéme Harmonique


Que ne suis-je la fougère ?

Que ne suis-je la fougère,
Où, sur la fin d'un beau jour,
Se repose ma bergère,
Sous la garde de l'amour ?
Que ne suis-je le zéphyre
Qui rafraîchit ses appas,
L'air que sa bouche respire,
La fleur qui naît sous ses pas ?
Que ne suis-je l'onde pure
Qui la reçoit en son sein ?
Que ne suis-je la parure
Qui la couvre après le bain ?
Que ne suis-je cette glace,
Où son miroir répété,
Offre à nos yeux une grâce,
Qui sourit à la beauté ?
Que ne puis-je par un songe,
Tenir son cœur enchanté ?
Que ne puis-je du mensonge
Passer à la vérité ?
Les dieux qui m'ont donné l'être,
M'ont fait trop ambitieux.
Car enfin je voudrais être,
Tout ce qui plaît à ses yeux.


Notes

Les Tendres Souhaits (ou Les Souhaits) est un poème de Charles-Henri Ribouté, mis en musique par Antoine Albanèse au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle (mais parfois attribué à Pergolèse), qui est souvent nommé par son premier vers : « Que ne suis-je la fougère », parfois avec le point d'interrogation que l'on trouve à la fin de la phrase entière.

L'air qui lui est associé a connu depuis la fin du XVIIIe siècle un très grand succès dans de nombreuses langues (arabe : وا حبيبي Wa Habibi, occitan : Adiu paure Carnaval, grec : Μάνα μου μάνα...). L'indicatif musical de Bonne nuit les petits interprété au pipeau par Antoine Berge est tiré de cette œuvre.

Qui joue/chante ça ?


Voir aussi

-
Boîte à outils


RSS     ATOM